logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

330494


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
des bus et autocars
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités des bus et autocars


1 mars 2023 - (59531)

TRANSPORTEURS

La RATP bon élève en matière d'égalité entre les femmes et les hommes

Pour 2022, l'index égalité professionnelle1 de la RATP obtient le score maximum de 100 points pour la 2e année consécutive. Cette note maximale traduit la politique volontariste de l'entreprise en matière d'égalité femmes-hommes et de l'engagement des managers, des équipes RH et de l'ensemble des salarié.es.

« L'obtention du score maximum de l'index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour la 2ème année consécutive est une fierté pour tout le collectif RATP. Ce résultat reflète la mobilisation générale de l'entreprise en faveur de l'égalité professionnelle et je compte bien poursuivre et intensifier notre action en ce sens. Cette année la RATP va recruter 4 900 CDI et nous espérons que les talents féminins seront nombreux à nous rejoindre sur tous nos métiers ». Jean Castex, président-directeur général du groupe RATP. Le score maximum de 100 points obtenu en 2021 et confirmé en 2022 reflète l'engagement de l'entreprise, ainsi que de l'ensemble des salarié(e)s, à mettre en oeuvre des actions concrètes en faveur de l'égalité et de la mixité. Cet index est calculé sur la base de 5 indicateurs définis dans le cadre de l'application de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Sur chacun de ces 5 items, la RATP a obtenu le score maximum :

La suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes : dans l'entreprise, l'écart pondéré pour l'ensemble des collaborateurs est proche de 0 %. Les écarts de rémunération moyenne peuvent s'étaler entre 11,7 % (en faveur des femmes) et 4,6 % (en faveur des hommes) selon la catégorie et la tranche d'âge.

L'index de l'égalité professionnelle a été instauré par la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018. Mesure phare du plan, l'égalité salariale entre les femmes et les hommes en entreprise fait désormais l'objet d'une obligation de résultats, et non plus simplement d'une obligation de moyens. Chaque année, avant le 1er mars, les entreprises d'au moins 50 salariés doivent calculer et publier sur leur site internet leur Index de l'égalité femmes-hommes. L'Index, sur 100 points, se calcule à partir de 4 à 5 indicateurs selon que l'entreprise fait moins ou plus de 250 salariés : 1 - L'écart de rémunération femmes-hommes, 2 - L'écart de répartition des augmentations individuelles, 3 - L'écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés), 4 - Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité, 5 - La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Partager

 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre