logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

331230


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
des bus et autocars
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités des bus et autocars


7 mai 2024 - (61708)

FÉDÉRATIONS, POLITIQUE

Les délégués de l'UITP ont planché sur les priorités dans le transport public, dont le manque de conducteurs

Les délégués de l'Union internationale des transports publics, réunis à Porto, ont dressé une liste de recommandations qu'ils présenteront à l'Union européenne, l'IRU, et plusieurs autres délégations et représentations du secteur des transports. De 2026 à 2036, l'Onu a décrété une décennie du transport durable et a invité l'UITP à enrichir un plan de développement. Mais bien avant de faire des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique lié au transport, l'UITP pointe le fait que d'ici 2030, 87 000 conducteurs de bus manqueront en Allemagne et ce chiffre atteindra 100 000 en France. L'UITP pense qu'il est temps de dynamiser davantage le secteur et de le rendre plus attractif, ce qui implique davantage de concertations entre les pouvoirs publics et l'ensemble des acteurs. Autre point : attirer davantage de femmes qui ne représentent que 19 % des salariés dans les transports. Enfin, les délégués plaident pour un financement durable, considérant que les transports publics sont devenus "stratégiques" au sein de la société. Parmi les autres thèmes abordés à Porto, il y a eu les trolleybus IMC (capables de rouler à batteries sur des voies non pourvues d'infrastructures filaires ou de recharge) et le coûts importants pour nettoyer les graffitis.

Partager


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre