logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités des bus et autocars
Actualités des bus et autocars

Recevoir notre Newsletter

16 novembre 2022 - (58912)

FÉDÉRATIONS, POLITIQUE

Le CFA fera l'objet d'une « révision » a déclaré Clément Beaune

Le Congé de fin d'activité, qui permet aux conducteurs de poids lourd de quitter le métier plus tôt (à partir de 57 ans), fera l'objet d'une « révision » selon le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune. Prenant la parole au congrès de la FNTV, le ministre n'a pas détaillé son projet qui devrait faire l'objet d'une discussion avec les partenaires sociaux. Cette décision fait suite, en partie, aux problèmes de recrutement rencontrés notamment par les transporteurs routiers de voyageurs qui ont observé, en deux ans, une chute importante de candidats (de l'ordre de 4 000). D'autre part, Clément Beaune, qui a déjà abordé ce dossier au dernier congrès de la FNTR, en septembre, avait déclaré que « le CFA devra s'articuler avec la réforme des retraites à venir ». Le dispositif, par ailleurs, accuserait un déficit de 37,4 millions d'euros. Le ministre a indiqué que le CFA a été maintenu en 2023, mais qu'il ne le serait sans doute plus par la suite, scénario déjà évoqué par son prédécesseur, Jean-Baptiste Djebbari.

Partager